Propositions de réforme

Insatisfaction.

Sur l’Union. Au printemps 2018, jamais l’adhésion au projet européen n’a été aussi forte depuis 35 ans et simultanément une insatisfaction générale s’exprime au sujet du fonctionnement des institutions. Les trois extraits qui suivent d’interventions de Jean-Claude Juncker, montrent cependant l’amélioration du moral européen

Jean-Claude Juncker

Conférence de presse du 15 février 2016

Jean-Claude Juncker
Jean-Claude Juncker

Je ne me fais pas sur l’année qui pointe trop d’illusions. J’avais parlé d’une Commission de la dernière chance. Elle est celle de polycrises non entièrement maîtrisées

Ma génération n’est pas une génération de géants, comme celle de François Mitterrand, d’Helmut Kohl ou de Jacques Delors mais celle de faibles héritiers qui oublient vite. Que laisserons-nous derrière-nous ?

Discours sur l’état de l’Union, Strasbourg le 14 septembre 2016

Jamais encore, je n’avais vu un terrain d’entente aussi réduit entre nos États membres. Un nombre aussi réduit de domaines dans lesquels ils acceptent de travailler ensemble. Jamais encore, je n’avais entendu autant de dirigeants ne parler que de leurs problèmes nationaux et ne citer l’Europe qu’en passant.

Jamais encore, je n’avais vu des représentants des institutions de l’Union fixer des priorités aussi différentes, parfois en opposition directe avec les gouvernements et les parlements nationaux. C’est comme s’il n’y avait quasiment plus de point de rencontre entre l’Union et ses capitales nationales.

Jamais encore, je n’avais vu des gouvernements nationaux aussi affaiblis par les forces populistes et paralysés par le risque de perdre les prochaines élections. Jamais encore, je n’avais vu une telle fragmentation, et aussi peu de convergence dans notre Union.

Discours sur l’état de l’Union, Bruxelles 13 septembre 2017

Dix ans après le déclenchement de la crise, l’Europe connaît enfin un rebond économique.

Et avec lui, un regain de confiance. Nos 27 dirigeants, le Parlement et la Commission sont en train de remettre le projet européen au cœur de notre Union. L’an dernier, à Rome, nous avons vu les 27 dirigeants gravir un à un la colline du Capitole pour renouveler leurs vœux d’engagement mutuel et envers l’Union. Tout cela m’incite à y croire: l’Europe a de nouveau le vent en poupe.

On verra plus loin les propositions de la Commission contenues dans cet état de l’Union.

Des projets

La feuille de route de Bratislava

Le rapport des cinq présidents

Porte essentiellement sur l’Union économique et monétaire

Livre blanc sur l’avenir de l’Europe et la voie à suivre : A l’occasion du soixantième anniversaire du Traité de Rome

Une Europe trop complexe (Harold James Professeur à l’Université de Princeton)

 

Cet ensemble sur les propositions de réforme contient cinq pages :

  1. L’opinion des Européens
  2. Les propositions françaises
  3. Les propositions de la Commission
  4. VGE et la Confédération
  5. Le projet fédéraliste

Spread the love