ALDE, parti des citoyens européens

 

 

Hans van Baalen

Citoyens, aux urnes. Réunissant les partis membres et les citoyens membres individuels, la parti a choisi comme Président Monsieur Hans van Baalen, député néerlandais au Parlement européen,  la vice présidente est Angelika Mlinar.

Les citoyens européens vivant en France peuvent s’inscrire au parti ALDE où ils sont les bienvenus.

Par contre les Français et Européens qui vivent à l’étranger doivent entrer en relation avec le coordonnateur du pays dans lequel ils se situent.

Voir la page Brexit

On observe que 472 739 citoyens français sont inscrits sur les listes électorales d’un État membre de l’Union européenne, essentiellement au Royaume-Uni (91 766 Français), en Belgique (91 164), en Allemagne (86 531) et en Espagne (69 486).

Citoyens européens vivant en France

citoyens-voteLes ressortissants des pays de l’UE vivant en France ont le droit de vote (et d’éligibilité) aux municipales et aux élections européennes. L’INSEE a publié une étude relative aux inscriptions sur les listes électorales complémentaires.

Il existe deux listes électorales distinctes : une pour les municipales, une pour les européennes.

On observe que six pays représentent près de 90% des inscrits :

  1. le Portugal (85 000 inscrits aux municipales et 71 000 aux européennes),
  2. le Royaume-Uni (41 000/ 37 000),
  3. l’Italie (41 000/ 35 000),
  4. la Belgique (32 000/ 30 000),
  5. l’Espagne (24 000/ 22 000),
  6. l’Allemagne (13 000/ 12 000).

L’INSEE relève : « Les taux d’inscription culminent pour les Danois (43% quelle que soit l’élection), suivis des Néerlandais (42% aux municipales et 38% aux européennes) et des Belges (respectivement 41% et 39%), annonce l’Insee.

Donc faisons une opération de recrutement visant nos concitoyens européens vivant en France pour adhérer à l’ALDE et insistons aussi pour qu’ils se fassent inscrire sur les listes électorales suivant de nouvelles dispositions à compter du 1er janvier 2019.

1er août 2018 : lancement d’une pétition contre Steve Bannon, symbole de l’ultra-droite américaine qui vient en Europe pour provoquer la dissolution de l’UE.

left

Spread the love