La Défense et la sécurité

La défense plébiscitée.

Dans les sondages d’opinion, il apparaît que la défense constitue un élément souvent déterminant d’une adhésion au projet européen, y compris chez ceux qui se considèrent attachés à la souveraineté nationale. Comme si une “armée européenne” constituait une “bricole” en matière de souveraineté !

Le député européen Arnaud Danjean (PPE) situe les problèmes à une échelle concrète en partant de la situation actuelle.

L’environnement stratégique de la France

a politique étrangère et de sécurité de l’Union européenne (UE) a pour vocation d’aider les pays de l’UE à avoir plus de poids sur la scène internationale qu’un État membre agissant isolément.

Outre le fait de préserver et de soutenir la sécurité internationale, cette politique vise à promouvoir la démocratie, l’État de droit et le respect des droits de l’homme et des libertés dans le monde.

Le traité de Lisbonne de 2009 a porté établissement du corps diplomatique de l’UE, le Service européen pour l’action extérieure (SEAE), placé sous l’égide du haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

La défense dans le discours du Président Emmanuel Macron aux ambassadeurs (27 août 2018)

“L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis. C’est à nous aujourd’hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité et donc la souveraineté européenne… Nous devons tirer toutes les conséquences de la fin de la guerre froide , ce qui nécessiterait une réflexion exhaustive sur ces sujets avec tous les partenaires de l’Europe et donc avec la Russie” .

Deux parlementaires écrivent dans Le Figaro du 9 novembre :

Florence Parly propose avec ce texte sa vision nécessaire pour la France, brique essentielle dans la construction de la défense européenne. Après la mise en œuvre dans le domaine capacitaire de la Coopération structurée permanente (CSP) en décembre dernier avec 25 pays de l’Union européenne (UE), et la dotation du Fonds européen de défense à hauteur de 13 milliards d’euros, l’Initiative Européenne d’Intervention (IEI) est un grand pas pour une défense européenne opérationnelle. Avec neuf pays, et en complément aux missions de politique de sécurité et de défense commune (PSDC), l’IEI est une contribution très concrète pour s’approprier une culture stratégique commune, pour que nos forces armées apprennent à agir ensemble grâce à des échanges entre les états-majors et des exercices communs.

 

Voir aussi:
Spread the love